Rousseau: Enterprise Without Equality II

Pierrick Faure et Martin Guillaumie

Repenser l’oeuvre de Rousseau à l’occasion de son tricentenaire, c’est aussi se confronter à la notion de diffusion d'une pensée via son interprétation, sa reproduction, voire sa réduction et sa simplification dans le cadre d'ouvrages pédagogiques, par exemple.

Dans Rousseau : Enterprise without Equality II, le pacte autobiographique est remis en question, déformé jusqu'au naïf du pacte vidéoludique.

Le jeu vidéo devient l’occasion de réinventer l’objet de lecture, une transition, hybride entre le livre et la liseuse numérique.

Rousseau : Enterprise without Equality II deviennent un livre abrégé, finissant sur une "page-jeu" incorporant un écran e-ink. L'encre passe du support de la page au support de l'écran.

<< Précedent // Accueil // Suivant >>