Compression/Dépression

Nana Yoon

Départ : terre-plein au dessus de Plan Montmin – 1100 m.
Arrivée : à flanc de montagne, à gauche de la cabane d’Arclosan – 1860 m.
Durée : comptez 6 heures pour l’aller-retour.

Trois pauses pendant la randonnée où le marcheur pourra partir à la chasse aux QR codes qui le mèneront à trois séances d’une même vidéo.

Il existe deux manières contradictoires de voir le temps. Par nature, il est constant, continu et objectif. Pourtant à l’échelle humaine, il n’existe pas en dehors de l’esprit qui le perçoit ; il est subjectif. Il ne s’agit donc pas du temps dont je parle dans mon travail mais plutôt de la durée vécue. Cette dimension subjective est perçue d’abord visuellement. C’est un regard sur le monde qui fabrique du temps. Plus ce regard est immobile, plus il est contemplatif, et plus le temps semble lent et s’allonger.

<< Précedent // Accueil // Suivant >>